Unité de
victimologie

Depuis 2015 le Centre Hospitalier de la Côte Basque a mis en place une filière de prise en charge des victimes à partir de quelques points d’entrées principaux que sont le service des urgences, de pédiatrie, de gynécologie-obstétrique, de gériatrie de l’établissement et plus récemment l’Institut Médico Judiciaire, service localisé dans l’établissement et créé conjointement avec le Tribunal de Grande Instance de Bayonne
Cette offre de soins connait un tournant important avec la création de l’Unité de Victimologie du Centre Hospitalier de la Côte Basque, unité dont l’activité va monter en charge au fur et à mesure de la constitution de l’équipe et grâce à la mise en fonctionnement de nouveaux locaux.
Image

Quelles victimes prises en charge ?

L’Unité propose de prendre en charge tous les types de victimes :
  • victimes de violences conjugales,
  • victimes de violences sexuelles,
  • victimes de violences verbales/psychologiques,
  • maltraitances des mineurs,
  • maltraitances des personnes âgées,
  • maltraitances des personnes en situation de handicap,
  • victimes d’agression physique,
  • victimes collatérales repérées dans chaque situation comme les enfants témoins de violences conjugales.

Quels professionnels pour accueillir et prendre en charge les victimes ?

  • un médecin urgentiste coordonnateur :
  • un médecin pédiatre :
  • un médecin gynécologue :
  • un médecin psychiatre :
  • un psychologue :
  • une assistante sociale :
  • une secrétaire : 
Par ailleurs, des permanences seront assurées pour venir en aide aux victimes d’un point de vue juridique
  • permanence de l’Association d’aide aux victimes Citoyenneté-Justice Pays Basque (ACJPB)
  • permanence de la Maison des Avocats

Comment les victimes peuvent elle être orientées vers l’Unité de Victimologie ?

Médecins

  • Dr BOURGAIN Aurelie
  • Dr MARQUES Serge
  • Dr SOULAT Marie

Coordonnées du service

Pour les adultes
Les victimes peuvent sur rendez-vous :
  • être adressées par les différents services d’urgence/services d’hospitalisation
  • être adressées par les professionnels de santé de ville
  • être adressées par des travailleurs sociaux extérieurs au centre hospitalier,
  • être adressées par des associations du Pays Basque.
Pour les enfants et pour les adolescents
Les victimes peuvent sur rendez vous :
  • être adressées par les différents services d’urgence pédiatriques/service des adolescents, Maison des adolescents
  • être adressées par la PMI
  • être adressées par les professionnels de santé de ville
  • être adressées par des travailleurs sociaux extérieurs au centre hospitalier